La méthode des 4 saisons est une méthode qui accompagne les communautés éducatives sur 48 mois grâce aux 10 programmes élaborés par les médiateurs, éducateurs, élèves et parents d’élèves après 8 années d’études avec des écoles, collèges et lycées pilotes.

– 62 %

Grâce à l’un de ses 10 programmes, la méthode des 4 saisons est responsable d’une baisse de 62% des violences dans les espaces récréatifs, en 12 mois.

– 12 %

Grâce à l’un de ses programmes, la méthode des 4 saisons est responsable d’une baisse de 12% des cas de harcèlements scolaires, en 6 mois.


Le socle de la méthode des 4 saisons est l’agenda des 4 saisons qui aide les communautés et le comité de pilotage à accomplir des objectifs pour des

climats scolaires, sportifs, universitaires et urbains sains et positifs et cumuler des points d’expériences.
L’agenda des 4 saisons se compose d’étapes associés à des solstices, une allégorie liée à des notices, des guides pour réussir ces étapes.
Celui-ci n’est pas rigide et s’adapte à la vie d’une communauté, qui reste libre d’appliquer, programmer et reporter les étapes.

La première année, l’hiver, est associée au dégivrage des actions puis marquée par des formations importantes destinées aux élèves, parents d’élèves et éducateurs pour installer des médiateurs.

La deuxième année, le printemps, est associée à la floraison des actions puis marquée par la mise en route des programmes et des activités des médiateurs, jeunes-médiateurs parents-médiateurs.

La troisième année, l’été, est associée à la brillance des actions puis marquée par les fonctionnements normaux des programmes.

La quatrième année, l’automne, est associée à la renaissance des actions puis marquée par l’évaluation des 3 années passées.

La méthode des 4 saisons se compose de 10 programmes inspirés et élaborés depuis 8 années par les médiateurs,
élèves, parents d’élèves et éducateurs.

Campus Watch associe le vocabulaire de l’écosystème aux climats scolaires.
L’amélioration des climats scolaires mérite une vigilance considérable des états-membres du système des Nations-Uniespour des
communautés saines et positives.

Flower est une allégorie associée aux médiateurs déployés dans toutes les régions.
Une compagnie de médiateurs détachée auprès des communautés éducatives, sportives, universitaires et urbaines.
La société civile s’implique avec les élèves, éducateurs, étudiants et parents d’élèves.

La compagnie dispose de 4 degrés de médiateurs adaptés aux profils des volontaires avec comme objectif de d’agir, au quotidien, pour des climats scolaires, sportifs, universitaires et urbains sains et positifs.

Les médiateurs, les jeunes-médiateurs, les parents-médiateurs et les grands-parents- médiateurs, tous volontaires et sans contre-indications judiciaires.
La présence de 2 médiateurs, 8 jeunes-médiateurs, 8 parents-médiateurs et de 4 grands- parents-médiateurs est requise auprès des communautés, avec une parité obligatoire pour débuter la méthode des 4 saisons.

River est une allégorie associée aux flux, à la circulation de données.
Une plateforme digitale avec des programmes originaux radiophoniques et audiovisuels pour accompagner les médiateurs et les éducateurs dans les séances proposées aux élèves.

La plateforme offre la possibilité aux 4 degrés de médiateurs et aux éducateurs de générer des séances automatiques pour évoquer l’une des thématiques proposées comme les violences scolaires, les violences sportives, les violences universitaires, violences urbaines et les cyberviolences.

L’utilisateur prépare l’une de ses séances en quelques secondes grâce à des indicateurs : l’âge du public, durée, thématiques précises (comme le racisme, l’antisémitisme, le sexisme et les droits des personnes LGBTQI+) et le type d’outils recherché (textes, balades, vidéos, films, clips, témoignages, livres).

La plateforme propose de générer des séances-éclairs pour répondre à des événements récents qui touche la communauté comme des incidents lors des pauses dans les espaces récréatifs.

Land est une allégorie associée aux espaces récréatifs des écoles.
Un modelage des espaces récréatifs des communautés éducatives grâce à des quartiers récréatifs colorés associés à des règles et activités.

Le modelage est proposé pour apprendre aux élèves à se respecter et à respecter les autres dans l’espace grâce à 6 quartiers récréatifs colorés. Un quartier récréatif est associée à une activité et à ses propres règles.
La surveillance des espaces récréatifs est faciliter pour les éducateurs.

Wind est une allégorie associée aux mouvements et aux déplacements.
Une continuité des actions dans les transports scolaires motorisés, cyclistes et pédestres.

La continuité de ses actions s’exprime dans les transports scolaires motorisés avec la création de sièges colorés, associés à des comportements et à des règles dans les bus et trains pour apprendre aux usagers à se respecter et à respecter les autres : des quartiers nomades colorés sur le modèle des quartiers récréatifs colorés.

La méthode des 4 saisons propose la création de lignes cyclables et pédestres pour aiguiller les résidents des communautés, affichées sur le modes des cartes des métropolitains.

Oak est une allégorie associée aux droits fondamentaux enracinés.
Inspirée des travaux de l’illustre Janusz Korczak, Campus des médiateurs propose de nouveaux modèles pour la démocratie et la justice dans les communautés éducatives, sportives et universitaires.

La méthode des 4 saisons propose la création d’une assemblée qui est composée d’élèves-élus, en charge de créer les frontières des quartiers colorés, ses activités et ses règles avec l’édition d’un code des quartiers colorés.

Puis, la méthode des 4 saisons propose une cour, composée de 7 élèves tirés aux sorts, qui sanctionne les soldes nuls des permis à points.

Mountain est une allégorie associée aux sommets diplomatiques.
Un lien privilégié avec les activités diplomatiques des Nations-Unies grâce aux statuts consultatifs spéciaux de l’organisation non-gouvernementale Campus Watch.

L’organisation non-gouvernementale Campus Watch dispose des statuts consultatifs spéciaux et d’un lien privilégié avec le système des Nations-Unies pour être écouté.
 Celle-ci édite 24 objectifs pour des climats scolaires sains et positifs et 18 objectifs pour des climats sportifs sains et positifs.

La méthode des 4 saisons propose au comité de pilotage de choisir l’un de ses objectifs, tous les mois et de réaliser des projets expérimentaux pour appliquer les dispositions de l’objectif.
Avec ces projets, Campus Watch présente les conclusions lors d’événements et de conférences auprès des Nations-Unies.

Weather est une allégorie associée aux humeurs et à l’écoute des émotions.
Une série de protocoles d’assistances aux personnes grâce aux apprentissages sociaux et émotionnels.

Face à des atteintes aux biens et aux personnes, une logique s’installe avec une victime, d’un côté et un agresseur, de l’autre (lors des rapports de forces unilatéraux et déséquilibrés) et une réciprocité et une collaboration victimes/agresseurs (lors des rapports de forces bilatéraux et équilibrés).

Dans ces deux cas, la méthode des 4 saisons accorde la même écoute à l’un et à l’autre grâce à un protocole en 4 étapes assurée par les éducateurs avec l’aide des médiateurs, jeunes-médiateurs et parents-médiateurs.

Le programme Weather gère, aussi, les crises, avec une échelle qui utilise le vocabulaire météorologique.

Stone est une allégorie associée à la force et l’endurance liées aux sports.
Une compagnie de médiateurs spécialisés détachés auprès des communautés sportives. La société civile s’implique avec les élèves, éducateurs, étudiants et parents d’élèves.

L’ensemble des clubs de sports qui évolue dans une cité où une communauté qui utilise la méthode des 4 saisons possède l’opportunité de la rejoindre pour agir pour des climats sportifs sains et positifs.

Sous le parrainage des médiateurs de la communauté, l’ensemble des groupes de sports désigne, avec une parité obligatoire, jusqu’à 2 médiateurs sportifs, 8 jeunes-médiateurs sportifs et 8 parents-médiateurs sportifs formés dans l’école, le collège et le lycée avec des formations techniques et des définitions adaptées car le monde des sports assume les notions de compétitions et de rivalités.

Leaf est une allégorie associée à la connaissance et aux études.
Une compagnie de médiateurs spécialisés détachés auprès des communautés universitaires.
La société civile s’implique avec les élèves, éducateurs, étudiants et parents d’élèves.

La méthode des 4 saisons fonctionne grâce à des médiateurs en provenance des universités en étroite collaboration avec les associations étudiantes.
Lors des formations, l’ensemble des médiateurs étudie les violences universitaires et la transposition des protocoles d’assistance pour les universités et les grandes écoles avec un focus sur les violences sexistes et sexuelles.

Seed est une allégorie associée à l’incubation des idées.
Une ouverture sur les innovations d’entreprises jeunes-pousses pour alimenter la méthode des 4 saisons en innovations sociales.

La cartographie opérée par Campus Watch détermine la présence de la méthode
des 4 saisons dans les régions.
Un médiateur analyste-géomaticien enquête sur les instabilités des communautés éducatives dans
le monde grâce à des déclarations civiles et à des publications par des agences journalistiques.
Celui-ci classe ces instabilités dans l’une des catégories socles de la cartographie et détermine
la contagiosité des événements.

Selon les instabilités, une série de difficultés associées ne touche qu’une communauté éducative mais ne limite pas qu’à elle, dans certains cas, puis concerne d’autres communautés éducatives, villes, communautés de villes, circonscriptions, provinces, départements, régions, états.
Le traçage de la contagiosité enclenche la surveillance de la région visée.

La région surveillée s’affiche en rouge, le médiateur analyste-géomaticien lance une enquête numérique, sous forme de questions et rapports, adressée à l’autorité ayant la préséance dans la zone tracée.

L’autorité qui accepte l’enquête numérique affiche la région sous surveillance, en orange, ce qui signifie qu’une résolution est en cours d’élaboration.

Lors d’une enquête numérique, un opérateur de la méthode des 4 saisons se rapproche des autorités locales pour proposer la méthode aux communautés éducatives touchées par les instabilités et faciliter les liens avec ces dernières.

Si une région visée accepte, celle-ci est considérée comme raccordée à la méthode des 4 saisons. La région s’affiche désormais, en vert.

Une communauté éducative est libre de débuter l’application de la méthode des 4 saisons auprès de ses équipes.
La région s’affiche désormais, en bleu.

Si une communauté éducative souhaite débuter une application de la méthode dans une région non-raccordée, l’opérateur de la méthode des 4 saisons se rapproche des autorités locales.