24 objectifs globaux pour des climats scolaires sains et positifs.

Le comité des climats scolaires est une assemblée créée par l’organisation non-gouvernementale Campus des médiateurs, affiliée aux Nations-Unies, depuis 2017, grâce aux statuts consultatifs spéciaux.

L’objectif du comité des climats scolaires est de rédiger la convention internationale pour l’amélioration des climats scolaires et veiller aux respects des ses articles après les signatures par les états-membres des Nations-Unies.
La convention internationale pour l’amélioration des climats scolaires encourage les états-membres à installer des climats scolaires sains et positifs dans leurs communautés éducatives.

3

DAYS AT THE UNITED NATIONS

17

HOURS IN WORK

25

PUPILS ENVOYS

266

amendment studed

Lors des deux séances programmées à Genève en 2020, le comité des climats scolaires s’illustre par la lecture de 7 plaidoyers et l’adoption,
en première lecture, de la convention globale pour l’amélioration des climats scolaires.

Le comité des climats scolaires et sportifs arbore comme symbole, l’emblème de la planète imaginé par Oskar Pernefeldt.

Le graphiste suédois, partenaire de l’organisation non-gouvernementale Campus des médiateurs encourage une citoyenneté mondiale.
Le comité des climats scolaires et sportifs encourage l’éducation à la citoyenneté mondiale associée à la paix, aux cultures et à l’écologie.

24 objectifs globaux pour des climats sportifs sains et positifs.

Le comité des climats sportifs est jumelé aux comité des climats scolaires, pour encourager les états-membres à installer des climats sportifs sains et positives dans leurs communautés sportives.

Une troisième assemblée du comité des climats scolaires est programmée en janvier 2021. L’objectif est d’adopter, en deuxième lecture, la convention internationale pour l’amélioration des climats scolaires et sportifs.

À New York City, au siège des Nations-Unies. du 11 au 16 janvier 2021.

Le comité des climats scolaires et sportifs s’ouvre à toutes les organisations de la société civile, engagées dans l’éducation et les sports.
Pour participer aux séances, une organisation de la société civile compose une délégation de 6 personnes.

L’un des membres de la délégation est désigné comme chef de la délégation.
Le chef de la délégation siège à la conférence des chefs des délégations, présente des plaidoyers et gère les discours de ses camarades.

Le chef de la délégation possède les pouvoirs de réclamer des suspensions de séances.
Une délégation est validée par le commissaire du comité des climats scolaires et sportifs, après les dépôts et études des identités des membres et du chef de la délégation.

Le comité des climats scolaires offre d’autres moyens pour encourager la participation de la société civile à ses séances de travaux.

Une organisation de la société civile possède un moyen numérique pour participer aux débats grâce la rédaction d’un plaidoyer et de propositions adressés au chef de la délégation numérique, en charge de présenter ces travaux en séances.

Une communauté éducative possède un moyen de modélisations pour participer aux débats grâce aux reproductions de séances fictives.
Une délégation d’élèves imagine une organisation non-gouvernementale fictive et propose des plaidoyers et des propositions.
Le commissaire du comité des climats scolaires et sportifs synthétise ces travaux pour les présenter en séances.

Un citoyen possède un moyen de saisir le comité des climats scolaires et sportifs pour un avis consultatif sur une question d’actualité.

Face à la pandémie de Coronavirus, le séjour risque de subir des modifications.