Monitoring and watching for school climates.

observer.blue est un programme humanitaire d’urgence de surveillance des climats scolaires mondiaux, fondé par l’organisation non-gouvernementale Campus des médiateurs et ses amis et partenaires.

observer.blue déploie des observateurs sur des zones sinistres où l’accès à l’éducation est défaillante après des conflits armés et des catastrophes climatiques.

observer.blue utilise 4 protocoles pour agir au plus près des communautés éducatives dans le monde.

L’intégralité des communautés éducatives du monde mérite la sécurité et les respects des droits humains fondamentaux.

Campus des médiateurs grâce aux observer.blue rassemble des milliers de données scientifiques sur les études des climats scolaires avec l’aide des 24 objectifs pour des climats scolaires sains et positifs, déposés par les médiateurs auprès des Nations-Unies et des 193 états-membres.

Une base de données inédite et illimitée.

Avec les Nations-Unies et les 193 états-membres.

Imaginez, une carte du monde inédite et digitale avec l’intégralité des climats scolaires analysés avec plus de 500 indicateurs de qualité.

Le programme observer.blue assiste les politiques publiques et les services des Nations-Unies et des 193 états-membres pour la création des programmes étatiques et des aides humanitaires.

La mission inaugurale est programmée en Palestine et Israël, à Hébron, Béthléem et Jérusalem.

Campus des médiateurs est à l’origine de rapports alarmants en 2019, destinés aux Nations-Unies, sur l’utilisation des livres-scolaires comme outils de propagandes pro-conflits israëlo-palestinien.

Campus des médiateurs planifie une enquête auprès des populations locales, avec l’aide des organisations non-gouvernementales déployées.

Grâce à une présence sur le terrain d’opérations, inédite pour ces thématiques éducatives, Campus des médiateurs avec ses observer.blue, même des enquêtes auprès des populations et rédige des rapports détaillés sur les situations et les évaluations possibles et souhaitables.

L’intégralité de ses données est transmise aux Nations-Unies et aux services économiques et sociales.

Une présence sur le terrain à grande échelle.